Drowning Love Music Videos

Kou et Natsume

Petit plaisir personnel, une collection de MVs (music videos) faites par des fans avec des séquences du film Drowning Love (溺れるナイフ/oboreru knife).

J’ai adoré ce petit film, deuxième opus d’une jeune cinéaste très prometteuse: Yuki Yamato. J’en ferai une critique la plus complète possible prochainement quand j’aurai fini de procrastiner mais d’ores et déjà je peux dire que même si le film a ses petits défauts, même s’il ne s’agit pas d’un film exceptionnel destiné à compléter une liste de chefs d’oeuvre impérissables du cinéma, il a suffisamment de qualités pour entrer dans celle des films cultes.

Une pellicule d’une qualité exceptionnelle, une histoire à deux niveaux, l’une classique (un triangle amoureux) et une autre mystique (la colère des dieux et une malédiction) , une fort jolie bande-son et enfin un couple charismatique et talentueux au service d’une oeuvre davantage destinée aux amateurs d’art et essai qu’à un public friand de comédies ou drames romantiques.

Voici donc une sélection de quelques MVs conçues par des gens qui ont visiblement aimé le film autant que moi. Elles donnent un meilleur aperçu de l’atmosphère de l’oeuvre, bien plus que la bande annonce qui laisse trop croire qu’on va regarder une simple comédie romantique pour ados alors que le film offre autre chose…


  • Morceau « Still Here » par Digital Daggers


  • Morceau « Beautiful Mess » par Kristian Kostov

  • Morceau « Gangsta » par Kehlani

  • Morceau « Numb » par David Archuleta

  • La bande annonce:

à suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s