Brèves d’avril…

L’actrice est très certainement en tournage pour Kuru, le prochain opus de Tetsuya Nakashima (sortie sur les écrans en 2019), cela n’empêche pas Nana Komatsu d’être visible dans les médias.

Au menu ce mois-ci: la sortie le 23 mars, en DVD et Blu-ray, de « Jojo’s bizarre adventures – Diamond is unbreakable » de Takashi Miike, un deuxième teaser-trailer pour Koi Ame (恋は雨上がりのように) le live action de Akira Nagai, normalement sur les écrans japonais le 25 mai prochain et enfin côté mode un numéro spécial de i-D Japan avec une interview et un extraordinaire photoshoot signé Harley Weir, la très originale et iconoclaste photographe  britannique …

jojo-collectorJojo’s: le Blu-ray (ou DVD) collector’s édition est un bel objet que l’on peut se procurer sur CD Japan entre autres. Trois disques avec pléthore d’extras et de bonus et un packaging luxueux (livrets, jewel case), un régal pour tous ceux et celles qui ont le profil collectionneur. Le film? assez divertissant…

Celui-ci a visiblement déçu voire irrité les amateurs du manga qui attendaient plus et mieux. Je n’ai pas trouvé le film si confus que ce j’ai pu lire ça et là. Visuellement c’est assez beau et Kento Yamazaki est plutôt bon, c’est juste que ce n’est pas trop le genre de films que je regarde habituellement.

Et Nana? Son temps de présence à l’écran ne doit pas excéder les six minutes ! Takashi Miike n’a pas du tout développé le personnage de Yukako et c’est bien dommage car avec ses sourires en coin et ses mimiques, l’actrice lui confère un côté mystérieux qui aurait mérité plus. Mais bon, avec Miike, rien de bien surprenant, les films où des femmes (jeunes et jolies de surcroît) ont un rôle de premier plan doivent se compter sur les doigts de la main, en en enlevant deux ou trois, des doigts, pas juste les phalanges 😈


Bien agréable ce deuxième teaser pour Love is like after the rain/Koi Ame, on y entend entre autres la chanson thème du film, Front Memory, interprétée par Emiko Suzuki et produite par Seiji Kameda, bassiste de Shiina Ringo et Tokyo Jihen

J’attends beaucoup de cette adaptation, Nana Komatsu y a un rôle vraiment taillé sur mesures et j’ai aussi le sentiment que ce sera peut-être une de ses dernières apparitions en tant qu’héroïne de manga. J’ai l’impression que pour le cinéma comme pour la mode, elle est à un tournant et souhaite sinon changer du moins évoluer…


i-D Japan: édition spéciale de i-D Japan ce mois-ci avec d’une part une interview plutôt intéressante et une session photo absolument remarquable, clichés signés Harley Weir. Le photoshoot intitulé « into the dream:夢の中へ » circule désormais sur les différentes éditions en ligne du magazine: i-D UK, i-D Espagne

Ces photos d’un ton et d’un style nouveaux permettent d’admirer une Nana Komatsu plus mature, sous un angle plus artistique, comme si ses années avec frange et cheveux longs pour magazines ‘jeune et ado’ s’effaçaient. Ce changement radical semble faire écho aux propos de la jeune femme qui déclare avoir coupé ses cheveux comme on souhaite « renaître » et « être un autre soi »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s