Jazz, en pente douce…

Kids on the slope, un film de Takahiro Miki (mars 2018)

Kids on the slope - Poster

1966, Sasebo, préfecture de Nagasaki. A Tokyo, les étudiants commencent à se mobiliser contre la guerre au Vietnam, contre la présence U.S. et pour un monde nouveau. Sasebo est plus paisible mais les bars de la ville sont fréquentés par les marins américains de passage, on y écoute du jazz…

Kaoru Nishimi (Yuri Chinen) fait partie de cette génération de lycéens qui n’a pas connu la guerre car née après elle. Récemment transféré, c’est un jeune homme brillant mais solitaire, promis à des études de médecine, et un excellent pianiste de formation classique.

Sasebo, comme Nagasaki, est une ville à étages: l’accès à la mer, le port et des commerces dans une cuvette et le reste de la ville à flanc de colline. La pente escarpée qui mène au lycée Higashi est sans doute une métaphore, celle de l’effort que Kaoru va devoir accomplir pour devenir adulte. Deux rencontres vont considérablement bouleverser son existence.

Il fait la connaissance de deux élèves singuliers: Sentaro Kawabuchi (Taishi Nakagawa), un grand gaillard aux cheveux roux et au teint clair qui traîne une solide réputation de redoutable bagarreur et Ritsuko Mukae (Nana Komatsu), une douce jeune fille, amie d’enfance de Sentaro.

Les deux jeunes gens appartiennent à la petite communauté chrétienne de Sasebo, ce sont des amoureux du jazz, musique qu’ils savourent dans la cave spécialement aménagée par le père de Ritsuko, sous son magasin de disques, Mukae RecordsLire la suite « Jazz, en pente douce… »

Retour sur Close Range Love

yuni1

Yuni Kururugi est une lycéenne, élève très brillante mais profondément solitaire. La jeune fille est quasi incapable d’exprimer ses émotions: gaie, triste ou en colère, elle affiche toujours la même expression lisse, hermétique, comme si aucun événement de la vie ne pouvait l’atteindre. Les autres élèves l’ignorent ou la fuient, elle n’a qu’une seule amie et confidente dans tout l’établissement…

Autre souci pour Yuni -qui souhaite prolonger ses études aux USA- son niveau d’anglais est catastrophique. Haruka Sakurai (Tomohisa Yamashita), le nouveau et très populaire prof d’anglais va prendre les choses en main et lui donner des cours particuliers. Evidemment notre héroïne tombe amoureuse du beau professeur 🙂

Succès commercial au Japon et dans plusieurs pays asiatiques, le film est un live action, basé sur une série manga du même nom (Kinkyori Renai/近キョリ恋愛) publiée de 2008 à 2011. Après avoir découvert -comme beaucoup- Nana Komatsu dans le phénoménal et fort dérangeant Kawaki/The World of Kanako, ma déception fut assez grande en visionnant dans la foulée cette (trop) gentille romance au tracé linéaire, avec un personnage central bien éloigné de la flamboyance, certes vénéneuse, de Kanako.

Quatre ans après et suite à une deuxième tentative, retour rapide sur cette comédie romantique:  Close Range LoveLire la suite « Retour sur Close Range Love »

La rentrée en bref…

kakeru

En attendant des annonces de tournages ou de sorties pour le grand écran, c’est tout de même la « rentrée » pour la jeune actrice avec une actualité somme toute intéressante: nouveau court-métrage pour la marque ‘Niko and‘, sortie imminente du DVD/Bluray de Kids on the Slope, sortie annoncée du DVD/Bluray de Koi Ame, photoshoot pour Nylon Japan et pub pour Google


Kakeru, nouveau court-métrage pour Niko and: 6 mois après la sortie de 君とノートとコーヒーと (you, a coffee and a note…) la célèbre marque met à nouveau le paquet avec un deuxième court-métrage mettant en scène Nana Komatsu et son comparse/collègue de l’agence Stardust Promotion, Masaki Suda.

Deux jeunes mangaka, l’un est auteur et scénariste (Masaki Suda), l’autre est dessinatrice et illustratrice (Nana Komatsu) et tous deux discutent de leur oeuvre, entrent en conflit, notamment sur la nécessité de dessiner au pinceau, avant d’aboutir au produit final.

Publicité haut de gamme donc mais aussi un vrai moment de cinéma car non seulement ces deux-là savent y faire mais la mise en scène est dynamique et l’enchâssement d’une séquence animation particulièrement astucieux…

Lire la suite « La rentrée en bref… »