Etonnants Avengers…

Retour sur le film Maniac Hero (ヒーローマニア生活) avec un article publié par Hervé Lacrampe, webmestre du blog AAA: Asie, Architecture, Actualités, avec son aimable autorisation bien sûr!

heroes1

Sorti en 2016, Maniac Hero réalisé par Keisuke Toyoshima est la version japonaise d’un Kick Ass rencontrant Mystery Men, Nicky Larson, sur fond de vigilante movie totalement déjanté. Un véritable Objet Filmique Non Identifié porté par une énergie débordante, des acteurs drôles et impliqués le tout mâtiné d’humour gentiment absurde, décalé et dramatique.

L’histoire c’est la rencontre improbable entre un ancien employé, Hidetoshi, reconverti en vendeur dans un kombini, passant ses journées à supporter des jeunes impolis, des ivrognes, des clients agressifs et irrespectueux; Toshida, un jeune expert en arts martiaux redresseur de tort et inventeur de gadgets mais animé d’une étrange et inavouable passion; un obscur vieil homme, Ojisan, qui, armé de ses marteaux fait la misère à la pègre locale et une étudiante, Kaori, aussi piquante que sexy et adepte de la documentation.

Ces quatre improbables héros : un peureux, un bourrin, un grand père et une intello vont s’unir pour devenir les avengers de leur quartier Mais gare au succès car leur réussite attire la convoitise d’un mystérieux personnage qui décide de les embaucher pour former sa propre milice.  Lire la suite « Etonnants Avengers… »

Brèves d’octobre

Makoto
Makoto Higa-Nana Komatsu dans Kuru

IL sera là le 7 décembre, comme prévu. Un esprit? un démon qui terrifiait les ancêtres? Nozaki (Jun Okada), un journaliste freelance, enquête sur des cas de disparitions et de morts mystérieuses, impliquant dans ses investigations sa propre fiancée, Makoto (Nana Komatsu), ainsi que la soeur aînée de celle-ci, Kotoko (Takako Matsu), une bien étrange prêtresse.

Nozaki a été présenté à un certain Tahara (Satoshi Tsumabuki) … Deux années plus tôt, un collègue de ce dernier reçoit un mystérieux visiteur qui souhaite s’entretenir de ‘l’affaire Chisa‘. Ce prénom a une résonance bien particulière puisque c’est celui que lui et sa jeune femme enceinte, Kana (Haru Kuroki), souhaitent donner à leur fille qui va naître et détail troublant, eux seuls sont au courant, ils n’en ont parlé à personne. Peu après ce jeune collègue meurt dans des conditions inexplicables.

Nozaki va bientôt être confronté à une présence monstrueuse et indicible. Voici la bande-annonce de Kuru, le prochain Tetsuya Nakashima, un clip remarquable et puissant qui permet d’envisager un film un peu gore, haletant et très certainement terrifiant… Lire la suite « Brèves d’octobre »