Retrospective 2019

Trois films cette année -comme en 2018- trois rôles bien différents, box-office honorables, critiques souvent élogieuses et moisson de nominations et récompenses, 2019 aura été une année riche pour Nana Komatsu qui souhaite ardemment poursuivre. Tout récemment elle se confiait à la rédaction de Elle Hong Kong, déclarant en substance: « Je veux tout essayer, découvrir ce dont je ne suis pas capable, ce que je ne connais pas (…) j’aimerais me surpasser et ouvrir de nouvelles portes » (merci à Minh Ngọc Nguyễn de Nana Komatsu 小松菜奈 VietNam pour la traduction de ce passage)


samurai marathon

Tourné au cours de l’automne 2018, le film de l’anglais Bernard Rose sort en salles au Japon le 22 février. Avec Jeremy Thomas à la production (Le Dernier Empereur), Takuro Ishizaka à la pellicule (Kenshin le Vagabond, Sakuran) et huit têtes d’affiche, le metteur en scène a réuni une véritable dreamteam. Les résultats au pays du soleil levant (et des samourai) sont toutefois en-dessous des attentes. S’il fait salle comble en province, le film est plutôt boudé à Tokyo. Côté critique, certains s’étonnent et même s’agacent qu’un ‘gaijin’ ait osé faire un film de sabre. Note Eiga.com: 2,9/5.

Au catalogue international de la société de production Gaga, le film fait le tour des festivals en Europe et en Amérique du Nord, il est très bien accueilli, notamment au Festival du Film Asiatique de New York en juin. Distribué par Signature Entertainment sur toutes les plate-formes numériques le 20 janvier 2020 au Royaume-Uni, Samourai Marathon sera également diffusé (peut-être en salles) aux USA plus tard dans l’année. Critique d’un collègue et confrère: La Course de l’Honneur.

Nana Komatsu: elle apporte une touche de ‘modernité’, originale et anachronique, dans ce ‘film de sabre’ atypique et très divertissant. Un rôle plutôt physique pour la jeune femme qui doit parfois jouer du sabre et du couteau. Prix: Rising Star Award (New York) – Nomination: Elan dOr 2020 (Japon)


farewell song

Sayonara KuchibiruFarewell Song à l’international- est également une production Gaga, un film de Akihiko Shiota (Yomigaeri, Harmful Insect) qui sort au Japon le 31 mai 2019 avec cependant une diffusion limitée à moins de 300 salles. Le metteur en scène en a écrit le script pour faire ce qu’il définit comme une « sorte de road movie musical ». Les deux actrices principales, Nana Komatsu et Mugi Kadowaki, ne sont ni chanteuses ni musiciennes, elles ont dû se mettre au chant et à la guitare pour interpréter des titres écrits pour l’occasion par Aimyon et Motohiro Hata.

Gaga Corporation a présenté le film dans divers festivals internationaux, en Chine, en Corée du Sud mais aussi à Hawaï et au Festival de San Diego en Californie. Il a dans l’ensemble été très bien reçu par les critiques, au Japon et ailleurs. Score Eiga.com: 3,7/5. Critique: Dernière chanson, pour la route.

Nana Komatsu: dans son interview à Elle Hong Kong, l’actrice a fait part de ses sensations lors du tournage. Le metteur en scène, le script et le rôle lui-même (dépourvu des contraintes inhérentes aux live action) lui ont permis, dit-elle, de jouer très librement. Elle offre, tout comme sa partenaire d’ailleurs, une performance solide dans un film d’auteur à la fois intimiste et prenant. Prix: Meilleure Actrice, avec Mugi Kadowaki (Festival du Film de Yokohama 2019) – Nominations: Meilleure Actrice (Hochi Film Awards 2019) ; Elan D’or 2020.


family of strangers – Closed Ward

Pour son tout nouveau film, le metteur en scène Hideyuki Hirayama a voulu faire un drame social portant entre autres sur les conditions de vie des personnes hospitalisées dans des institutions psychiatriques. Sortie en salles au Japon le 1er novembre dernier, le film s’est glissé dans le top 10 la semaine de sa sortie. Présent lors de différents festivals dont le Kinotayo à Paris, le film a été plutôt bien accueilli par la critique. Score Eiga.com: 3,5/5.

Nana Komatsu: elle partage l’affiche avec deux prestigieux partenaires, le ‘vétéran’ Tsurube Shofukutei et Go Ayano, dans un rôle prenant et difficile. Prix: Meilleure Actrice dans un Second Rôle (Hochi Film Awards 2019) – Nomination: Elan D’or 2020.

N’ayant pu me rendre au Japon ces derniers mois, ni à Paris d’ailleurs (pour le Kinotayo) je ne suis pas en mesure de fournir un avis, encore moins une ‘critique’


mini galeries personnages

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.