Sur le fil

C’est une Nana Komatsu rayonnante, heureuse et très élégante qui a assisté le vendredi 19 mars à la cérémonie (8 heures environ) des 44èmes Japanese Academy Awards au Grand Prince Hotel à Tokyo. Le système est un peu différent des Oscars ou des Césars, les ‘nominés’ reçoivent un Prix d’Excellence et un trophée, ils disposent également d’un temps d’antenne et répondent aux questions des Maîtres de cérémonie…

Dans la catégorie ‘Meilleure Actrice’, cette 44ème édition aura vu le sacre de Masami Nagasawa pour sa performance dans le très beau et très dur Mother. Non seulement son interprétation y est remarquable mais le film constituait un meilleur véhicule pour une consécration que les oeuvres dans lesquelles les quatre autres ‘nominées’ officiaient.

Positive, simple et humble comme à l’accoutumée, Nana Komatsu était tout à sa joie d’avoir retenu l’attention de l’Académie pour sa belle prestation dans Ito/Tapestry et ce pour la 2ème année consécutive, car en 2020, elle était en lice pour le ‘Meilleur Second Rôle Féminin’ avec Closed Ward.

Avec une belle moisson de 3 prix et 7 nominations au cours des deux dernières années, il est évident que la jeune actrice n’est désormais plus perçue comme une débutante ou un simple ‘Espoir’ mais comme une actrice expérimentée avec laquelle il faudra compter dans l’avenir. Le jour viendra où elle recevra la récompense suprême, rejoignant ainsi de prestigieuses aînées telles que Masami Nagasawa, Sakura Ando ou encore Yu Aoi.


Elegance Chanel

Nana Komatsu est également Ambassadrice de Chanel (House Ambassador), plusieurs magazines (Numero Tokyo, Ginza, Precious, Harper’s Bazaar…) ont célébré en images l’élégance de l’actrice qui portait un ensemble dont la confection a nécessité 269 heures de travail par les artisans des ateliers Chanel Métiers d’Art.


la scène du katsudon

Une belle scène de Ito qui a marqué les spectateurs, les critiques et probablement l’Académie. Elle fut évoquée lors de la cérémonie au cours de la séance d’entretien avec les différentes nominées.

Le contexte: Aoi Sonoda s’apprête à quitter Singapour et se restaure dans un petit restaurant japonais qui sert du katsudon, plat très populaire au Japon. Avec la chanson Ito de Miyuki Nakajima en toile de fond sonore, le mal du pays l’étreint peu à peu puis viennent sans doute les souvenirs qui s’entrechoquent, après avoir été abandonnée par son petit ami, Aoi vient d’être trahie et escroquée par son amie et associée, ruinant ainsi son avenir professionnel…

Tout dans les nuances de l’expression, le langage corporel, le regard: du Nana Komatsu pur sucre.


Sources: Japanese Academy PrizeOricon NewsNumero TokyoKonichan7 (Nana Komatsu’s Insta) – Moppmopp8Model PressAStageEdgelineSam on Twitter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.