Satsuki…

à l’ombre du clair de lune

Sorti sur les écrans au Japon le 10 septembre 2021 puis présenté au 34ème Festival International du Film de Tokyo le 1er novembre, l’adaptation de la nouvelle de Banana Yoshimoto par le réalisateur malaisien Edmund Yeo poursuit son petit bonhomme de chemin: Moonlight Shadow est diffusé sur Wowow (Japon, streaming) à compter du 2 janvier et sera prochainement disponible sur Viki et Netflix.

A Taiwan les spectateurs pourront le voir en salles dès le 21 janvier, le film sera par ailleurs présenté lors de huit séances dans le cadre du Japanese Film Festival (Golden Screen Cinemas) en Malaisie entre le 6 et le 20 janvier…

En attendant et en espérant une présentation du film quelque part dans un festival européen ou sa diffusion dans nos régions via Netflix, une galerie de captures d’écran consacrée au personnage central, Satsuki, incarnée avec finesse par une Nana Komatsu très émouvante.

‘La performance de Nana Komatsu, qui incarne une femme endeuillée par un amour perdu, est le point d’ancrage de la séduisante adaptation par Edmund Yeo d’une nouvelle de Banana Yoshimoto.’ (The Japan Times)

‘Le mélange de la composition élégante et poétique de Yeo et de la performance parfaite de Komatsu offre au spectateur l’une des explorations les plus touchantes de l’incapacité à faire son deuil.’ (Psycho Cinematography)

‘(Nana Komatsu) …c’est son aura captivante et son regard farouche qui nous ont tous tenus rivés à l’écran. Tout comme pour un vin, son intensité se fait sentir longtemps après le déroulement du générique.’ (Music Press Asia)

‘la présentation des deux personnages restants est assez bonne, bénéficiant surtout du jeu de Nana Komatsu dans le rôle de Satsuki et de Himi Sato dans celui de Hiiragi, qui interprètent tous deux leurs rôles avec talent, tout en faisant preuve d’une impressionnante alchimie. La première en particulier est impressionnante à plusieurs reprises, avec la tension qu’elle montre à travers son attitude apparemment détachée, et la délivrance finale qui sont parmi les points forts du film.’ (Asian Movie Pulse)


Bande annonce teaser (sous titres en anglais)


Plusieurs articles sur le film: Et au milieu coule une rivière (critique sur ce blog). A propos de Nana Komatsu (interview du metteur en scène sur ce blog). Interview spéciale du réalisateur Edmund Yeo pour le compte de Blog Fascinant Japon (lien externe).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.