Monica dans Silence

En 2015, Komatsu Nana, alors une débutante à l’écran, passe avec succès une audition pour un rôle dans Silence, un projet cher au réalisateur Martin Scorsese. Le tournage a lieu à Taïwan, la jeune actrice sera Monica, une jeune paysanne convertie au catholicisme.

La distribution est prestigieuse avec d’une part un trio de superstars américaines (Andrew Garfield, Adam Driver, Liam Neeson) et d’autre part quelques figures bien connues du cinéma japonais moderne, notamment Tadanobu Asano, Yousuke Kubozuka et l’acteur et réalisateur Shin’ya Tsukamoto.

En dépit d’un temps à l’écran limité -cependant à peine inférieur à celui de Liam Neeson- Komatsu Nana, en quelques scènes, se fond parfaitement dans le récit pour un second rôle emblématique. Le dialogue avec le Père Rodrigues est sans nul doute un épisode très intéressant tant au niveau du contenu que de la performance de l’actrice, convaincante et naturelle face à Andrew Garfield.

‘J’ai également obtenu le rôle dans Silence lors d’une audition pour laquelle j’ai dû jouer toute seule devant une caméra. Au Japon, les auditions se font généralement avec des partenaires ou en groupe, c’était donc une nouvelle expérience et j’étais très désorientée par la façon dont on procède à l’étranger. Vous devez exprimer vos émotions et vos expressions devant une seule caméra. C’était une excellente expérience dans l’ensemble, très enrichissante. Même si on vous confie une certaine tâche, vous devez montrer plus que ce qui est attendu.’ (Interview dans Her Magazine)



‘Après avoir obtenu le rôle, c’est la langue qui a été mon plus grand défi. Il y avait des répliques que je devais apprendre en anglais et je devais donc améliorer ma prononciation. Les membres de l’équipe venaient de différents pays, comme les États-Unis, Taïwan et le Japon, mais la langue commune était l’anglais. Je devais donc faire de mon mieux pour comprendre, sinon je n’aurais pas pu communiquer et j’aurais certainement été laissée sur la touche. Au Japon, une fois que vous êtes sur le plateau, les gens vous expliquent tous les détails et le déroulement avant le tournage ; cependant, dans le cas de Silence, j’ai dû tout comprendre par moi-même, alors j’ai essayé de penser à l’avance et d’agir en conséquence.’ (Interview dans Her Magazine)

‘cela m’a vraiment rendu plus forte, tant mentalement que physiquement. Pour Silence, il y avait aussi des membres d’équipe japonais, donc j’ai eu des moments où je pouvais compter sur eux aussi, ce qui était un avantage. J’aimerais vraiment jouer davantage à l’étranger à l’avenir ; j’aimerais pouvoir me tester et découvrir ce dont je suis capable.’ (Interview dans Her Magazine)



Martin Scorsese et Nana Komatsu


premiere au Japon

Pour la premiere japonaise de son film, Martin Scorsese fit le déplacement et assista à la séance avec ses acteurs japonais le 17 janvier 2017, au Toho Cinema de Roppongi Hills à Tokyo…

Sources: Model PressHer Magazine –  Fashion Press – Silence/沈黙

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.