Natsume dans Drowning Love

Nana Komatsu est Natsume Mochizuki dans Drowning Love (溺れるナイフ), un film signé Yuki Yamato qui sort en salles au Japon le 5 novembre 2016.

Jeune mannequin, Natsume a dû quitter Tokyo pour venir s’installer avec ses parents dans la préfecture de Wakayama. Un soir d’ennui, elle rencontre Koh (Masaki Suda) au bord de la mer, tout près d’un sanctuaire sacré. Les deux jeunes gens qui ont une haute idée d’eux-mêmes et de l’autre vont se livrer à un étrange jeu de compétition et de séduction. Sous la surface du live action et de la romance adolescente la réalisatrice a conçu une histoire sombre et tourmentée dans un film très esthétique. Critique et essai d’interprétation: Drowning Love, un joli bazar.


See more

Actualité Juin 2020

Toujours pas de nouvelle date de sortie en salles pour Ito, il faudra sans doute attendre la fin de l’été ou cet automne. Initialement prévu pour le 24 avril, le film a comme beaucoup d’autres subi l’impact des mesures de distanciation et de fermetures liées à la pandémie du Covid-19. Site Officiel: Ito.


Prévu pour cet automne également, Sakura de Hitoshi Yazaki (Strawberry Shortcakes). On en sait un peu plus sur le casting: Masatoshi Nagase jouera le rôle du père des trois jeunes gens acteurs principaux du film (Takumi Kitamura, Nana Komatsu et Ryo Yoshizawa), Shinobu Terajima celui de la mère.

A l’affiche également Yui Kobayashi, Kasumi Yamaya et Kaho Mizutani. Source: Cinema Today. Site Officiel: Sakura.


Sorties DVDs

Samurai Marathon: sortie américaine le 21 juillet chez Well Go USA Entertainment. Bluray et DVD, un disque – Bluray Region A, DVD Zone 1. Amazon USA.

Read and see more

Reo dans Farewell Song

Nana Komatsu est Reo/Leo dans Farewell Song (さよならくちびる) un film de Akihiko Shiota sorti en mai 2019 au Japon.

Reo est la moitié sombre du duo folk indé HaruReo. Impétueuse, entière, malhabile dans sa relation à autrui, elle semble être sans cesse en quête de quelqu’un ou de quelque chose. Lors d’une interview accordée au magazine Cosmopolitan Japan, Nana Komatsu déclarait: ‘Leo (…) n’était pas une fille si violente mais il m’a semblé que son caractère brusque et maladroit ressemblait au mien.’

Lire la suite « Reo dans Farewell Song »

Morceaux choisis 2

La crise sanitaire due au Covid a terriblement impacté l’industrie du cinéma et du spectacle, au Japon comme ailleurs: diffusions en salles différées, tournages et projets reportés voire abandonnés. Les salles obscures devraient être à nouveau accessibles au public dans un avenir proche mais sous conditions.

Le film Ito (avec Masaki Suda) dont la sortie était programmée pour le 24 avril est donc en stand-by. Avec son gros casting, sa thématique et une intense campagne de promotion, le film était promis au statut de blockbuster de printemps, ce sera peut-être le cas pour l’été ou l’automne. Automne qui permettra normalement de voir Nana Komatsu à l’affiche dans Sakura, en attendant Parasite in love au début de l’année prochaine.

En attendant des jours meilleurs pour le cinéma japonais en général et les films avec Nana Komatsu en particulier, quelques extraits à savourer sans modération, sur la période 2018-2019.


Ritsuko dans Kids on the slope de Takahiro Miki (2018)


Akira dans Koi Ame/After the rain de Akira Nagai (2018)


Makoto dans Kuru/It comes de Tetsuya Nakashima (2018)

Extraits suivants: films de 2019