Brèves de juin

Actualité intéressante en ce mois de juin, saison des pluies au Japon (tsuyu)… côté cinéma d’abord avec la sortie avancée de Kuru, le prochain film de Tetsuya Nakashima, le DVD de Kids on the slope disponible en septembre et les bons chiffres de Koi Ame. Côté mode, Nana Komatsu fait la couverture des magazines Ar et Bis


Kuru: initialement prévu pour une sortie en 2019, le film sera sur les écrans japonais le 7 décembre prochain, ce qui indique que le travail de post-production est sinon achevé du moins très avancé. Il s’agit de l’adaptation d’un roman de Ichi Sawamura paru en 2015, ‘Bogiwan is coming‘. Angoisse voire horreur au menu et nul doute que le réalisateur de Confessions saura concevoir un montage original.

Le casting est impressionnant et on retrouvera dans les rôles principaux quelques habitué(e)s comme Nana Komatsu, Satoshi Tsumabuki et Takako Matsu mais aussi Junichi Okada et Haru Kuroki. Le site officiel est en ligne, pour le moment il n’offre que les commentaires des acteurs et actrices.


Koi Ame: joli succès public et critique pour le live action signé Akira Nagai. Trois semaines d’affilée dans le top ten (n°4, n°7, n°10), un gros buzz médiatique, de bonnes critiques avec une moyenne de 4.0 sur 5 sur eiga.com en date du 16 juin, le film avait déjà rapporté 4,6 millions de dollars (Box Office Mojo du 10 juin). Sans casser la baraque, ce long métrage est une réussite, le duo Komatsu/Oizumi en est l’atout principal. Site Officiel. Lire la suite « Brèves de juin »

Brèves en mai…

Ce mois de mai est synonyme d’activités de promotion pour l’actrice, particulièrement impliquée pour la sortie prochaine de Koi Ame (恋は雨上がりのように), adaptation ‘live action’ du manga du même nom sous la direction du metteur en scène Akira Nagai.

Le film, présenté à la presse le 26 avril dernier à Tokyo, sera disponible dans les salles obscures nippones à compter du 25 mai prochain avec une première à Fukuoka. Outre des premières réactions très favorables, il fait l’objet d’une campagne publicitaire conséquente avec des sponsors aussi divers que la chaîne de combini Lawson, la marque de produits cosmétiques Ora2me ou encore l’office du tourisme de la ville de Yokohama.

Dans ce flot de nouvelles, de spots et d’articles de presse, un élément émerge: le clip de Front Memory, la chanson thème du film. Une video entièrement faite de séquences du film qui vaut bien une bande annonce, on y voit une Nana Komatsu très …euh sportive ! Lire la suite « Brèves en mai… »

Brèves d’avril…

L’actrice est très certainement en tournage pour Kuru, le prochain opus de Tetsuya Nakashima (sortie sur les écrans en 2019), cela n’empêche pas Nana Komatsu d’être visible dans les médias.

Au menu ce mois-ci: la sortie le 23 mars, en DVD et Blu-ray, de « Jojo’s bizarre adventures – Diamond is unbreakable » de Takashi Miike, un deuxième teaser-trailer pour Koi Ame (恋は雨上がりのように) le live action de Akira Nagai, normalement sur les écrans japonais le 25 mai prochain et enfin côté mode un numéro spécial de i-D Japan avec une interview et un extraordinaire photoshoot signé Harley Weir, la très originale et iconoclaste photographe  britannique … Lire la suite « Brèves d’avril… »

Brèves en Mars…

Sortie sur les écrans de ‘Kids on the slope‘ le 10 mars, nouvelle bande-annonce pour Koi Ame/Love is like after the rain (prévu pour le 25 mai), spot pour la marque Kirin et court-métrage pour ‘Niko and’ en compagnie de Masaki Suda, Nana a été très présente dans les médias nippons ces derniers jours…

Interviews pour Oricon News, Cinema Today, avant-première et première pour Kids on the slope en compagnie de ses co-stars (Yuri Chinen, Taishi Nakagawa) et du metteur en scène Takahiro Miki, opérations promo sur les télés (Fuji TV, NTV…): trois semaines avec un flot quasi-continu de photos, clips et articles sur les réseaux sociaux. Il est maintenant probable qu’on la voie un peu moins. Si ce n’est déjà fait, le tournage du prochain Tetsuya Nakashima (Kuru) va commencer.

Bandes annonces et ce surprenant court-métrage pour ‘Niko and’, par ici:  Lire la suite « Brèves en Mars… »