Au Revoir…

mais non, ce blog ne quitte pas la Toile, mais la fin du mois de mai approche et le dernier jour, vendredi 31, c’est la sortie sur les écrans nippons de Sayonara Kuchibiru (Farewell Song) le titre m’a donc semblé d’à propos pour cet article de bilan de l’actualité du mois.


Rising Star Award à New York le mois prochain

La nouvelle est tombée lundi 21 mai, rapportée entre autres par le magazine britannique Screen Daily, Nana Komatsu recevra un ‘Rising Star Award‘ lors du Festival du film Asiatique de New York. Ce prix lui sera remis le 28 juin juste avant la projection de Samurai Marathon du britannique Bernard Rose, une fiction mais aussi un film ‘historique’ dans lequel elle interprète le personnage de la princesse Yuki Hime.

Screen Daily souligne que la comédienne est recherchée pas seulement en tant qu’actrice mais aussi en raison de l’influence qu’elle exerce en tant qu’icône de la mode. L’article rappelle entre autres ses débuts dans The World of Kanako et son casting par Martin Scorsese dans Silence. Article original (en anglais)

Nul doute que l’attribution de cette récompense générera une série d’articles dans la presse spécialisée (Variety, The Hollywood Reporter etc…) et qui sait éveillera peut-être la curiosité et l’intérêt de metteurs en scène Outre-Atlantique.


Le clip de Tachimachi Arashi/たちまち嵐

Dernier clip musical en date, Tachimachi Arashi (tempête soudaine) est une des chansons du CD/EP du duo HaruReo, écrite par Aimyon et interprètée par les deux actrices. La video présente des séquences du film et du making of.

たちまち嵐

Magazines et apparitions publiques

Très présente dans les médias nippons (presse, TVs, radio) Nana Komatsu a centré ses activités autour de la promotion de Sayonara Kuchibiru, seule ou en compagnie de ses co-stars Mugi Kadowaki et Ryo Narita.

Fan party dans les studios de FM802 Radio le 15 mai, préparation d’un programme TV dans les bureaux de Music TV Japan le 16, opération promo au Tower Records de Shibuya le 21, invitée de Love Music sur Fuji TV et de Oshare Izumu sur NTV le 26, nul doute qu’il y en aura d’autres dans les jours qui viennent, la sortie du film étant imminente…

Lire la suite « Au Revoir… »

Elle en mai

closed-ward3

Closed Ward: quelques infos sur le film ont filtré ces dernières semaines et on en sait désormais un petit peu plus. Si aucune date précise n’a été donnée, le film sera bien sur les écrans nippons en novembre prochain. L’essentiel du tournage s’est déroulé à l’hôpital de Nagano.

Inspiré du roman Closed Ward/閉鎖病棟/Heisa Byoutou de Hosei Hahakigi, l’oeuvre met en scène trois principaux protagonistes: Chu (Go Ayano) un employé sujet à des crises hallucinatoires qui le rendent parfois très violent, Yuki (Nana Komatsu) une jeune fille au passé chargé, qui navigue entre tentatives de suicide et absentéisme scolaire, enfin Hidemaru Kajiki (Tsurube Shofukutei) un homme qui a assassiné toute sa famille…

Condamné à mort, ce dernier vit enfermé dans une unité psychiatrique. Son exécution par pendaison a échoué mais lui a brisé la colonne vertébrale, il est cloué dans un fauteuil roulant. Tout se déroule normalement pour les patients, internés ou en consultation externe, jusqu’au jour où un meurtre est commis dans l’enceinte de l’hôpital…

Le metteur en scène Hideyuki Hirayama déclare avoir voulu faire un film qui soit à la fois un thriller et un film social !



Sayonara Kuchibiru (Farewell Song): l’une chante, l’autre aussi…

Il est désormais facile de pouvoir écouter dans son intégralité ‘Sayonara Kuchibiru‘, la chanson thème du film, écrite par Motohiro Hata, produite par Aimyon et chantée par les deux actrices qui se sont toutes deux sérieusement exercées avant et pendant le tournage afin de paraître crédibles lors des passages musicaux. Pour rappel, le titre sort en CD/EP le 20 mai, quelques jours avant la sortie du film (le 31) sous le nom du duo fictif HaruLeo. Lire la suite « Elle en mai »

Harureo

Belle campagne de promotion pour la sortie prochaine de Farewell Song/Sayonara Kuchibiru, le nouveau film de Akihiko Shiota. Le 20 mai, dix jours avant la sortie en salles du film, Universal met un EP sur le marché, un CD de quatre titres avec entre autres la chanson thème du film: Sayonara Kuchibiru…

Ecrit par Motohiro Hata et produit par Aimyon, le titre est interprété et chanté par les deux actrices vedettes du film, Mugi Kadowaki et Nana Komatsu en tant que Haruleo, le duo musical fictif du film. Pour faire bonne mesure, le label a même conçu une page ‘officielle’ avec biographie, discographie du duo Harureo (Hull and Leo/ハルレオ) comme s’il s’agissait d’un groupe existant. Le CD est d’ores et déjà disponible, sur CD Japan entre autres…  

Bande annonce

Aujourd’hui 24 avril, jour de publication de cet article, les jeunes acteurs, en compagnie du metteur en scène, étaient au travail pour une avant-première au Toho Cinema de Shinjuku à Tokyo…


Kuru: le dernier opus de Nakashima sort en DVD et Bluray le 3 juillet prochain. La version deluxe (bluray) offre de nombreux bonus: making of, interviews, premières, bref les extras habituels de ces éditions japonaises haut de gamme dont le packaging est souvent à la hauteur du contenu. D’ores et déjà disponibles dans toutes les bonnes crémeries, entre autres CD Japan. Page spécialeSite du film.  


Gaga Catalogue international: Gaga Productions a mis à la vente quatre films ayant Nana Komatsu à l’affiche, Samurai Marathon, It comes (Kuru), Farewell Song (Sayonara Kuchibiru) et Drowning Love (Oboreru Knife)  


Mode-Magazines-Divers

Le 12 avril dernier, VogueMe Taiwan sortait un numéro spécial et un clip (Dress Me) mettant en vedette la jeune modèle. Dans la foulée, le Studio MW et les photographes Manbo Key et Chienwen Lin ont rendu public d’autres clichés et outtakes… Lire la suite « Harureo »

Kimono Marathon

yuki-hime2

Un petit billet pour revenir brièvement sur Samurai Marathon de l’anglais Bernard Rose, film que Gaga Productions présente désormais sur son catalogue international (en anglais). Comme vous avez pu éventuellement le lire sur un précédent post, Samurai Marathon a connu un destin pour le moins curieux car si le film n’a pas attiré les foules dans les grands centres urbains, il a eu son petit succès en dehors de Tokyo, dans les petites villes et les préfectures ‘rurales’…

Une exposition itinérante présentant les faits historiques dont l’oeuvre s’inspire ainsi que des clichés des décors et les costumes portés par les comédiens a fait le tour du pays, dans les gares ou des salles d’exposition. Il était possible d’y admirer l’un des somptueux kimono porté par Nana Komatsu pour son personnage de Yuki Hime  

Premier rôle d’époque et premier film d’action pour la jeune actrice qui semble mettre un point d’honneur à s’essayer à tous les genres et styles possibles. En revanche, porter le kimono n’avait rien de nouveau car en 2015 et 2016, elle était le mannequin emblématique de Kyoto Kimono Yuzen, une société spécialisée dans la confection, la vente et la location de kimono hauts de gamme.

Ce post est l’occasion pour présenter une petite compilation, sélection faite parmi les centaines de clichés du catalogue…