Natsume dans Drowning Love

Nana Komatsu est Natsume Mochizuki dans Drowning Love (溺れるナイフ), un film signé Yuki Yamato qui sort en salles au Japon le 5 novembre 2016.

Jeune mannequin, Natsume a dû quitter Tokyo pour venir s’installer avec ses parents dans la préfecture de Wakayama. Un soir d’ennui, elle rencontre Koh (Masaki Suda) au bord de la mer, tout près d’un sanctuaire sacré. Les deux jeunes gens qui ont une haute idée d’eux-mêmes et de l’autre vont se livrer à un étrange jeu de compétition et de séduction. Sous la surface du live action et de la romance adolescente la réalisatrice a conçu une histoire sombre et tourmentée dans un film très esthétique. Critique et essai d’interprétation: Drowning Love, un joli bazar.


voir la suite

Reo dans Farewell Song

Nana Komatsu est Reo/Leo dans Farewell Song (さよならくちびる) un film de Akihiko Shiota sorti en mai 2019 au Japon.

Reo est la moitié sombre du duo folk indé HaruReo. Impétueuse, entière, malhabile dans sa relation à autrui, elle semble être sans cesse en quête de quelqu’un ou de quelque chose. Lors d’une interview accordée au magazine Cosmopolitan Japan, Nana Komatsu déclarait: ‘Leo (…) n’était pas une fille si violente mais il m’a semblé que son caractère brusque et maladroit ressemblait au mien.’

Lire la suite « Reo dans Farewell Song »

Makoto Higa dans Kuru

Nana Komatsu est Makoto Higa dans Kuru, un film de Tetsuya Nakashima sorti en décembre 2018 au Japon.

Makoto est un personnage plutôt singulier, hôtesse dans un bar, elle est la petite amie de Nozaki (Jun’ichi Okada) un journaliste free-lance spécialisé dans le surnaturel et l’occulte. Outre ses cheveux roses et orangés, ses nombreux tatouages et les cicatrices profondes qui balafrent son corps et ses jambes, la jeune femme possède un étrange pouvoir, elle est médium. Toutefois ce don n’est rien comparé à celui de sa soeur aînée, Kotoko (Takako Matsu), une prêtresse aux pouvoirs gigantesques.

Lire la suite « Makoto Higa dans Kuru »

Aoi Sonoda dans Ito

A moins que la production ne décide d’en reporter la sortie si de nouvelles mesures de confinement et de fermetures sont prises au Japon, Ito sera bien dans les salles obscures le 24 avril prochain. Le film de Takahisa Zeze (Rakuen, Pandemic, The Chrysanthemum and the Guillotine …) s’inspire librement de la chanson de Miyuki Nakajima, un hit de 1992 et raconte l’histoire mouvementée de deux jeunes gens qui se sont rencontrés enfants et qui par la suite n’ont cessé de se retrouver et …de se manquer.

Nana Komatsu sera Aoi Sonoda, une jeune femme dont l’enfance a été difficile, elle retrouve à l’écran Masaki Suda, un partenaire qu’elle connait bien pour avoir tourné avec lui deux films (Drowning Love et Destruction Babies) et plusieurs Clip/CMs pour la marque Niko and. Ci-dessous, série d’instantanés diffusés par la production, la plupart en HD.


Lire la suite « Aoi Sonoda dans Ito »