Actu ciné en octobre

L’actualité la plus brûlante pour la jeune actrice est sans nul doute la sortie imminente de Closed Ward le 1er novembre prochain au Japon. Elle y tient le rôle de Yuki Shimazaki, une jeune fille fugueuse et suicidaire, avec Go Ayano et Tsurube Shofukutei pour co-stars. Une avant première a déjà eu lieu le 26 septembre et la promo bat son plein: soirée promo au Shinagawa Prince Hotel (Tokyo) le 16 octobre et diffusion d’un spécial « Tsurube no Kazoku ni Kanpai » sur la NHK lundi 21, Shofukutei Tsurube y accueille Nana Komatsu.

En ce qui concerne l’Hexagone, la (très) bonne nouvelle est que le film de Hideyuki Harama fait partie de la sélection de Kinotayo pour la 14ème édition du festival. La production a décidé de valider le titre « Family of strangers » plutôt que Closed Ward, ou plus exactement ‘Closed Ward each morning’, traduction littérale du titre japonais (閉鎖病棟それぞれの朝: site officiel)

Voici le synopsis proposé par Kinotayo sur la page officielle du film, dans l’attente d’une bande annonce en VOSTFR: Trois patients victimes d’un lourd passé sont internés dans un hôpital psychiatrique de la préfecture de Nagano. Chu, un jeune homme fébrile est victime d’hallucinations auditives. Hidemaru, un ancien condamné à mort devenu invalide après avoir survécu à son exécution est cloué dans son fauteuil. Yuki, une jeune adolescente recluse tente de se suicider à peine arrivée. Tous affrontent le quotidien jusqu’à ce qu’un meurtre vienne perturber l’équilibre fragile régnant au sein de l’institution, forçant chacun à affronter ses traumatismes. Adaptation d’un roman primé du romancier et psychiatre Hosei Hahakigi, Family of Strangers est un drame bouleversant interrogeant les conditions d’enfermement et de vie des patients atteints de troubles mentaux.

Quelques clichés de l’avant première le 26 septembre et de la soirée promotionnelle au Shinagawa Prince Hotel. Autres photos des deux événements disponibles sur le blog international: Avant PremièreSoirée Promo



Farewell Song – Sayonara Kuchibiru

Comme à l’accoutumée Gaga poursuit le travail de promotion de ses films à l’international. Ainsi, Farewell Song sera de la sélection du Festival du Film International de Hawaï en novembre: page du film. L’oeuvre de Akihiko Shiota a par ailleurs été diffusée début octobre à Vienne, en Autriche, dans le cadre du festival Japannual. Farewell Song est plutôt bien accueilli par les critiques, Asian Movie Pulse voit dans ce film un retour de Shiota vers l’originalité et le brio de ses films indés du début (Harmful Insect, Canary): article en anglais.


Samurai Marathon

Le film de Bernard Rose poursuit son périple de festival en festival en attendant une sortie US (et probablement aussi canadienne) en 2020. Samourai Marathon 1855 était également au programme de Japannual.

Azuki dans Bakuman

Bakuman est un live action de Hitoshi One sorti en salles au Japon en 2015. L’oeuvre est l’adaptation d’un manga du même nom, écrit par Tsugumi Ōba, illustré par Takeshi Obata et publié par épisodes entre 2008 et 2012. Le tournage se déroula l’année précédente à la fin du printemps et les rôles principaux sont tenus par Takeru Satoh et Ryunosuke Kamiki.

Le film n’est ni meilleur ni pire que de nombreux autres live action, avec les défauts souvent propres au « genre » (surjeu et emphase) mais aussi des séquences réussies: la longue scène de bataille graphique est plutôt intéressante. Aux côtés des deux stars du films, quelques seconds rôles prestigieux tels que Lily Franky ou Shota Sometani ainsi qu’une quasi débutante: Nana Komatsu.

Tout comme dans le manga, le personnage qu’elle incarne, Azuki Miho, apparaît peu et dans de courtes scènes qui ne sont guère autre chose que des ‘fillers’, du remplissage. La jeunesse et l’inexpérience de l’actrice y sont bien plus évidentes que dans Close Range Love et surtout The World of Kanako, films dans lesquels elle campe bien ses personnages.

Inexpérimentée mais aussi sans doute moins bien dirigée, elle semble un peu ‘absente’ et transparente. Fort heureusement, une très bonne scène vient sauver une prestation qui sans elle se serait avérée quelconque. Le dialogue à l’hôpital avec Sato Takeru est pour elle l’occasion de se poser et de développer les éléments constitutifs qui sont l’essence de son style: l’émotion dans la nuance quand voix et regards prennent le dessus.


Voir la suite: la scène à l’hôpital

Cameos dans Prophecy

2015, Nana Komatsu a alors 19 ans et elle a fait une entrée fracassante dans le monde du cinéma l’année précédente avec un rôle difficile dans The World of Kanako, un film fort dérangeant signé Tetsuya Nakashima. La jeune actrice enchaîne avec une comédie romantique à succès (Close Range Love), changement d’image !

2015 et elle s’essaie au drama avec Yume wo Ataeru, un rôle remarquable et remarqué mais pour les salles obscures, sa présence est plus discrète: un petit rôle dans Bakuman et juste avant cela, deux cameos dans un curieux film signé Yoshihiro Nakamura, Prophecy ! Elle y apparait dans deux courtes scènes où elle est Kaede, une jeune serveuse.






Kodai Family Prequel

The Kodai Family est avant tout un long métrage sorti en 2016 avec Haruka Ayase et Takumi Saito dans les rôles principaux. La même année, la chaîne dTV (liée au label Avex) mettait en ligne Kodai Family’s People SP, un drama en deux volets, sorte de prequel/spin-off basé comme le film sur le manga Kodaike no Hitobito (高台家の人々) avec Nana Komatsu et Mamiya Shotaro en têtes d’affiche.

Contrairement à la plupart des actrices de sa génération, Nana Komatsu tourne très peu de drama (listés sur la page Bio-Filmo). Bien qu’il soit tout à fait possible que les plannings de tournage de séries ne soient guère compatibles avec ses activités de modèle (magazines, événements Chanel, CMs etc…) c’est avant tout un choix.

L’actrice confiait il y a peu qu’elle préférait concentrer sa carrière sur les longs métrages ne serait-ce que parce qu’elle trouvait les longues sessions de tournage, dans des lieux et avec des gens différents, très enrichissants sur un plan personnel (source: Cinema Today en date du 27 mai 2019).

Même si ce drama est bien moins intéressant que Yume wo ataeru ou Thrill ! The Black Chapter and The Red Chapter, les fans de l’actrice peuvent y trouver leur compte. Post ‘collector’ donc avec clichés, vidcaps, liens et accès aux deux épisodes* sous-titrés en français. (*low res: 640×480)


Synopsis: Ce drama SP en 2 épisodes raconte la façon dont Koudai Shigemasa Jr. et sa femme se sont rencontrés. L’histoire se passe 30 ans avant le film. Fukamaru Yuko (Komatsu Nana) est une élève de 4ème année d’une université privée prestigieuse. Elle y rencontre Koudai Shigemasa/Masao (Mamiya Shotaro) qui vient d’être transféré d’Oxford. Un jour, Nao la meilleure amie de Yuko et Masao se décident à sortir ensemble. Cependant, Masao la trompe et Yuko aide à les remettre ensemble. Une semaine plus tard, voilà que Masao décide d’avouer ses sentiments à Yuko (rédigé par Karammie de Dubu Fansub @Dogaru)


bande annonce


mini galerie – drama et making of



extrait du making of


Episode 1 – Sous titres inclus


Suite avec le deuxième épisode disponible sur ce serveur, même format et sous-titres inclus: Episode 2

Sources: Cinema CaféHarunanadTVDubu Fansub