Quand Masaki rencontre Nana

La photo ci-dessus a un caractère ‘prophétique’, issue de la dernière séquence du film Ito/Tapestry (2020), elle célèbre l’union des deux personnages principaux. La réalité a rejoint la fiction avec l’annonce officielle du lundi 15 novembre: Masaki Suda (28 ans), acteur et musicien, et Nana Komatsu (25 ans), actrice et modèle, sont mari et femme. C’est par un communiqué commun sur les réseaux sociaux et relayé par leurs agences respectives –Top Coat et Stardust Promotion– que le jeune couple a diffusé la nouvelle.

Ils se sont rencontrés la première fois lors du tournage de Destruction Babies en 2015. Les deux jeunes comédiens se sont par la suite retrouvés pour le film Drowning Love (2016) et pour le tournage de publicités très élaborées pour la firme Niko and. Peu à peu, les sentiments de complicité et de confiance éprouvés par la jeune actrice envers son partenaire se sont mués en sentiment amoureux et de source non-officielle c’est pendant le tournage de Ito que leur idylle aurait commencé…

Outre les innombrables messages de félicitations émanant des fans et groupes de fans qui suivent les deux stars, célébrités, acteurs, réalisateurs, mangaka et éditorialistes (cinéma, mode et divertissement) ont participé à l’engouement général en diffusant leurs voeux. La liste est longue, on retiendra les magazines Elle Japon, Vogue Japon, Marie Claire Taiwan, les metteurs en scène Takahiro Miki et Edmund Yeo ainsi que les acteurs Takeru Satou, Go Ayano et l’actrice Fumi Nikaido qui a déclaré: « Deux personnes que j’aime forment une famille, félicitations ».

Sans surprise la nouvelle a fait beaucoup de bruit devenant lundi le sujet tendance numéro 1 sur Twitter, Google et Yahoo au Japon mais aussi au-delà des frontières du pays. « L’onde de choc » se propage encore aujourd’hui sur la toile…

Communiqué commun officiel: Masaki Suda (compte Twitter) – Nana Komatsu (compte Instagram)

Sources: lister des centaines voire des milliers de liens n’aurait guère d’intérêt. La nouvelle a fait le tour du Japon, de la Corée du Sud et a généré également beaucoup de buzz dans plusieurs pays d’Asie. Oricon News a sûrement été le premier média important à diffuser la nouvelle.

Ito Promo

La seconde campagne de promotion de Ito prend un nouvel essor au Japon avec la décision d’organiser une avant première massive sur une seule journée, le mercredi 12 août, dans 350 salles de cinéma Toho à travers tout le pays. La date de sortie nationale est maintenue au 21 août.

La production publie régulièrement des clichés du making of sur Twitter et Instagram. Bande annonce, spots TV et clip musical sur le site officiel: Ito Movie.


Lire la suite

Ito le 21 Août

Avec ses deux acteurs vedettes et un casting de seconds rôles exceptionnel (Fumi Nikaido, Ryo Narita, Takumi Saito, Nana Eikura, Pistol Takehara, Yutaka Matsushige…) Ito, le nouveau film de Takahisa Zeze, aurait pu être le blockbuster romantique du printemps. Sa sortie était prévue pour le 24 avril mais la pandémie Covid est passée par là et avec elle les mesures de distanciation et de prudence qui ont amené la production à tout reporter.

C’est donc le 21 août prochain que les spectateurs pourront en principe se rendre dans les salles pour voir le film, dans un contexte difficile pour l’industrie du cinéma d’autant plus que le Japon, comme d’autres pays, doit faire face à une recrudescence de cas.

La campagne de promotion en mars et avril dernier a été conséquente mais avec un décalage de plusieurs mois, le staff et les acteurs sont forcément à nouveau à l’ouvrage. Ci-dessous un clip musical dans lequel Masaki Suda et Huwie Ishizaki reprennent la célèbre chanson de Miyuki Nakajima ainsi qu’une bande-annonce précédée d’un petit message de Masaki Suda et Nana Komatsu. Apparemment le film bénéficiera d’une large diffusion dans les salles IMAX de 109Cinemas.


Lire la suite: Ito, Filmarks, sorties DVD

Natsume dans Drowning Love

Nana Komatsu est Natsume Mochizuki dans Drowning Love (溺れるナイフ), un film signé Yuki Yamato qui sort en salles au Japon le 5 novembre 2016.

Jeune mannequin, Natsume a dû quitter Tokyo pour venir s’installer avec ses parents dans la préfecture de Wakayama. Un soir d’ennui, elle rencontre Koh (Masaki Suda) au bord de la mer, tout près d’un sanctuaire sacré. Les deux jeunes gens qui ont une haute idée d’eux-mêmes et de l’autre vont se livrer à un étrange jeu de compétition et de séduction. Sous la surface du live action et de la romance adolescente la réalisatrice a conçu une histoire sombre et tourmentée dans un film très esthétique. Critique et essai d’interprétation: Drowning Love, un joli bazar.


voir la suite