Maniac Hero

Maniac Hero

Un petit film curieux sorti en 2016, dirigé par Keisuke Toyoshima et qui n’obéit à aucune règle précise de genre puisque genre il n’y a pas. Comédie, drame, action et humour absurde sont au rendez-vous avec ce film OVNI absolument inclassable…

  • Scénario/histoire  (attention! spoilers en masse)

Hidetoshi (Masahiro Higashide) travaille dans un combini, une de ces fameuses supérettes de quartier du Japon,  et c’est l’enfer: clients irrespectueux et bruyants, voyous du coin, pétasses vulgaires et agressives, c’est comme si tout le Japon désagréable et hors guide touristique s’était donné rendez-vous dans cet établissement.

Suite à une agression dont il est la victime, il fait la connaissance de Toshida (Masataka Kubota), une véritable arme vivante qui a terrassé son agresseur puis le duo rencontre Ojisan (Tsurutaro Kataoka), un homme d’un certain âge qui mène un combat solitaire contre les criminels, enfin, un étrange et désopilant incident amène un quatrième mousquetaire ou plutôt une car il s’agit de Kaori, une étudiante à l’esprit vif.

Et c’est parti pour nos quatre lascars qui décident d’unir leurs talents pour devenir des justiciers, des super-héros.

Sauf que nos super-héros n’ont pas de super-pouvoirs! Le plus habile et le plus spectaculaire est sans nul doute Toshida, rompu aux arts martiaux et aux techniques de combat, il est une sorte de Spiderman/Batman de série B qui s’est fabriqué une panoplie de gadgets renforçant sa puissance de frappe.

Ojisan, avec ses deux petits marteaux coulissant sur des ‘rails’ fixés à ses bras est assez loin de Thor, Kaori est juste une fille intelligente possédant un sens aigu de l’improvisation et une colossale maîtrise de l’archive et de la documentation, quant à Hidetoshi, le ‘chef’ du groupe, eh bien, il n’a rien du tout, ni pouvoirs ni gadgets, aucune disposition particulière, il est même un peu couard…

Justiciers et redresseurs de torts auto-proclamés, ils se lancent dans une série d’expéditions punitives plutôt hilarantes contre toutes sortes de délinquants: petites frappes qui s’en prennent aux passants, gangs divers, pervers pépères aux mains baladeuses des transports en commun, les voyous de toutes sortes en prennent pour leur grade.  Lire la suite « Maniac Hero »