B.A. pour Closed Ward

Deux bandes annonces désormais disponibles pour Closed Ward/Heisa Byoutou (閉鎖病棟), le prochain film de Hideyuki Hirayama, prévu dans les salles obscures japonaises pour le 1er novembre prochain. Il s’agit d’un teaser de 30s et d’un trailer de 1’30s. Chanson thème signée Kang Yoon-sung plus connu sous l’appelation “K“ !

En tête d’affiche Go Ayano, Tsurube Shofukutei et Nana Komatsu pour un ‘thriller social’ en milieu hospitalier. Site Officiel: 閉鎖病棟ーそれぞれの朝. Plus de détails sur le film dans cet article: Closed Ward en Novembre.


teaser

trailer


Closed Ward (2019)

Mode en bref


Clips et photoshoots pour Chic China, Bella Taiwan et Ginza Magazine (Japon). Les trois liens redirigent vers le blog N.K. International, en anglais.

Closed Ward en novembre

Closed Ward (Heisa Byoutou/閉鎖病棟) sera sur les écrans nippons le 1er novembre prochain. Le site officiel ainsi qu’un compte Twitter sont désormais en ligne. Le film réalisé par Hideyuki Hirayama est une adaptation du roman du même nom de Hosei Hahakigi publié en 1994. Le tournage a été bouclé fin février et si une bonne partie de l’action se déroule dans un hôpital à Komoro, préfecture de Nagano, certaines scènes ont été tournées à Matsumoto et Tokyo.

Nana Komatsu a d’ores et déjà fait la preuve qu’elle est une actrice très polyvalente tout à fait à l’aise dans des rôles dramatiques, romantiques ou même comiques. Elle semble mettre un point d’honneur à essayer différents rôles et registres à chaque fois. Cependant, certaines scènes de The World of Kanako, Destruction Babies ou Drowning Love me laissent penser que c’est dans la tragédie qu’elle peut exprimer pleinement son potentiel.

Elle donnera la réplique à l’excellentissime Go Ayano (The light shines only there, Rage, A bride for Rip Van Winkle) ainsi qu’au vétéran Tsurube Shofukutei, inoubliable dans Dear Doctor ou encore Ototo. L’occasion pour elle de gagner encore en expérience en compagnie de deux comédiens plus illustres qu’elle sur grand écran et de s’affirmer dans un rôle plutôt sombre.

Elle sera Yuki, une jeune fille au passé lourd et trouble dont le présent se résume à l’absentéisme scolaire chronique et une tentative de suicide. Elle se rend à l’hôpital psychiatrique pour des consultations, là elle côtoie Monsieur Chu (Ayano), un résident en proie à des crises hallucinatoires ainsi que Hidemaru Kajiki (Shofukutei), un assassin qu’une exécution ratée a cloué sur un fauteuil et amené en ces lieux. Survient un meurtre dans l’enceinte même de l’asile…


Sayonara Kuchibiru

Le film est sorti comme prévu le 31 mai dans plus d’une centaine de salles au Japon. Le metteur en scène Akihito Shiota et ses trois acteurs vedettes ont choisi le Toho Cinema de Shinjuku à Tokyo pour une traditionnelle présentation au public, vous trouverez une compilation de clichés de cette soirée sur N.K. International.

Lire la suite « Closed Ward en novembre »

2019 ! 3 films au compteur…

closedward

2019 donnera l’occasion de voir Nana Komatsu sur grand écran au moins en trois occasions. La sortie de Samurai Marathon, production anglo-japonaise signée Bernard Rose, est imminente puisque le film sera diffusé dans plusieurs centaines de salles au Japon le 22 février prochain. En mai, on retrouvera l’actrice aux côtés de Mugi Kadowaki dans Sayonara Lips de Akihiko Shiota. Enfin, en novembre, elle partage l’affiche avec Tsurube Shofukutei et Go Ayano dans Closed Ward de Hideyuki Hirayama.

Annoncé le lundi 4 février, ce film est construit à partir d’un script écrit par Hirayama et largement inspiré par le best seller du même nom, Closed Ward/閉鎖病棟 de Hosei Hahakigi. C’est à la fois un thriller et une comédie dramatique dont l’action se déroule en milieu psychiatrique. Le tournage qui a débuté le mois dernier devrait s’achever prochainement.


Samurai Marathon, le 22 février: SITE OFFICIEL

smarathon-notes

Bande annonce sous titrée en anglais

Nana Komatsu dans le rôle de Yuki Hime

yukihime-smarathon

Le casting est somptueux puisqu’aux côtés des deux têtes d’affiche (Takeru Sato et Nana Komatsu) on trouve: Mirai Moriyama, Shota Sometani, Etsushi Toyokawa, Hiroki Hasegawa ou encore Naoto Takenaka Lire la suite « 2019 ! 3 films au compteur… »