Brèves en Mars…

Sortie sur les écrans de ‘Kids on the slope‘ le 10 mars, nouvelle bande-annonce pour Koi Ame/Love is like after the rain (prévu pour le 25 mai), spot pour la marque Kirin et court-métrage pour ‘Niko and’ en compagnie de Masaki Suda, Nana a été très présente dans les médias nippons ces derniers jours…

Interviews pour Oricon News, Cinema Today, avant-première et première pour Kids on the slope en compagnie de ses co-stars (Yuri Chinen, Taishi Nakagawa) et du metteur en scène Takahiro Miki, opérations promo sur les télés (Fuji TV, NTV…): trois semaines avec un flot quasi-continu de photos, clips et articles sur les réseaux sociaux. Il est maintenant probable qu’on la voie un peu moins. Si ce n’est déjà fait, le tournage du prochain Tetsuya Nakashima (Kuru) va commencer.

Bandes annonces et ce surprenant court-métrage pour ‘Niko and’, par ici:  Lire la suite « Brèves en Mars… »

Actrice fétiche de Takahiro Miki?

Nana Komatsu est à l’affiche de ‘Kids on the slope’, le nouvel opus du cinéaste, dont la sortie est prévue au Japon pour le 10 mars 2018, deux ans après un autre premier rôle, celui d’Emi dans ‘My Tomorrow, Your Yesterday’, qui fut un beau succès public et critique dans plusieurs pays d’Asie.

24796651_1373101526151620_4782510427893025013_n

La dernière fois que Takahiro Miki a donné un rôle principal à une actrice à deux reprises remonte à 2012 . Il s’agissait alors de Yuriko Yoshitaka mais c’était somme toute logique puisqu’il s’agissait d’une histoire qui se déclinait en deux films: We were there 1 et 2 (僕等がいた/bokura ga ita).

Cette fois, Takahiro Miki fait à nouveau appel à Nana Komatsu mais pour un film et un scénario sans aucun lien avec My Tomorrow, Your Yesterday. Un autre live action (adaptation d’un manga) où elle interprète le personnage de Ritsuko, une jolie étudiante, catholique et férue de jazz, amie d’enfance d’un certain Sentaro (Taishi Nakagawa), un jeune homme à la réputation sulfureuse. Kaoru, le personnage central (Yuri Chinen) va vite s’éprendre d’elle…

Etre belle peut parfois être une malédiction pour une jeune actrice car aussi bien les réalisateurs que les sociétés de production peuvent être enclins à leur donner un rôle de faire valoir, ‘décoratif’ en quelque sorte. C’est un peu ce que j’ai craint pour elle après Kanako en la voyant enchaîner une comédie un peu trop sucrée à mon goût (Close Range Love) et quelques petits rôles de ‘girlfriend’ de service…  Lire la suite « Actrice fétiche de Takahiro Miki? »