Koi Ame, une délicieuse averse

koiamepromo

Akira Tachibana est une sprinteuse, la « star » de son club d’athlétisme. Avec un chrono de 11’44 sur 100 mètres à seulement 17 ans, elle peut envisager une carrière de sportive de haut niveau. Mais un jour, lors d’un entraînement, c’est le drame: rupture du tendon d’Achille, rêves brisés.

Fière, entière, ombrageuse et d’un tempérament plutôt solitaire, elle va peu à peu s’enfermer dans la tristesse, l’amertume et la morosité jusqu’à s’éloigner de ses camarades de club, y compris de Haruka, sa meilleure amie, interprétée par Nana Seino.

Il faut dire aussi qu’elle a fait une rencontre, un jour de pluie et de chagrin, un homme, par un simple geste à la fois amusant et bienveillant a fait plus qu’attirer son attention, il a sans le vouloir éveillé en elle un authentique sentiment amoureux… le souci c’est que cet homme, Masaki Kondo (Yo Oizumi) a 45 ans !

Akira va jusqu’à se faire engager dans le petit restaurant familial dont il est le gérant et la différence d’âge ne la gêne pas, plus le temps passe, plus elle s’éprend de cet homme simple dont elle apprécie la gentillesse. Rapidement elle lui avoue son amour, Kondo, d’abord incrédule, comprend à quel point les sentiments de la jeune fille sont profonds.

Rien de scabreux ni d’immoral dans ce qui suit, au lieu de profiter de la situation pour assouvir un fantasme d’homme d’âge mûr, il va tenter de repousser ses avances avec tact tout en lui prodiguant affection et conseils. En retour, la passion d’Akira va lui redonner l’estime de soi, quelque chose qu’il avait perdu sur le chemin de sa vie…

Ce live-action est l’adaptation du manga du même nom, écrit par Jun Mayuzuki et décliné en 10 volumes publiés entre juin 2014 et mars 2018. Mise en scène rythmée, tendresse et humour sont au rendez-vous de cette fort agréable dramédie servie par un casting irréprochable, des deux principaux acteurs jusqu’aux seconds rôles, même les plus anecdotiques. Lire la suite « Koi Ame, une délicieuse averse »

Brèves en mai…

Ce mois de mai est synonyme d’activités de promotion pour l’actrice, particulièrement impliquée pour la sortie prochaine de Koi Ame (恋は雨上がりのように), adaptation ‘live action’ du manga du même nom sous la direction du metteur en scène Akira Nagai.

Le film, présenté à la presse le 26 avril dernier à Tokyo, sera disponible dans les salles obscures nippones à compter du 25 mai prochain avec une première à Fukuoka. Outre des premières réactions très favorables, il fait l’objet d’une campagne publicitaire conséquente avec des sponsors aussi divers que la chaîne de combini Lawson, la marque de produits cosmétiques Ora2me ou encore l’office du tourisme de la ville de Yokohama.

Dans ce flot de nouvelles, de spots et d’articles de presse, un élément émerge: le clip de Front Memory, la chanson thème du film. Une video entièrement faite de séquences du film qui vaut bien une bande annonce, on y voit une Nana Komatsu très …euh sportive ! Lire la suite « Brèves en mai… »

Après la pluie, l’amour…

Nana-Akira 2

Largement relayée par la presse japonaise aujourd’hui (Yahoo News Japan, Natalie.mu, Model Press, Eiga.com, Cinema Today etc…) la campagne de promotion pour le film « Love is like after the rain » a commencé: affiche du film, bande annonce (teaser trailer d’une demi minute) et site officiel… sortie sur les écrans le 25 mai prochain.

Il s’agit de l’adaptation live d’un manga de Jun Mayuzuki paru en 2014. ‘Love is like after the rain’ est une traduction littérale de 恋は雨上がりのように, nul doute que les titres alternatifs que l’on trouve ça et là, ‘Koi Ame’ ou ‘Love after the rain’ s’imposeront.

Love is like after the rain
Love after the rain

L’héroïne, Akira Tachibana, est une jeune lycéenne qui travaille à mi-temps dans un petit restaurant familial et elle s’éprend rapidement du gérant, un homme d’âge mûr. Le thème semble on ne peut plus ‘cliché’ surtout au Japon où films, nouvelles et bien sûr manga ont visité et revisité bien des fois de telles trames d’amours ‘interdits’.

Toutefois, l’histoire peut s’avérer tout à fait captivante pour tout un ensemble de raisons. Les deux êtres qui vont se rencontrer ont été blessés par la vie. Masami, interprété par Yo Oizumi est un homme marqué par son divorce et la jeune Akira aurait dû suivre le destin d’une sportive de haut niveau mais une blessure a anéanti tous ses espoirs. Lire la suite « Après la pluie, l’amour… »