La rentrée en bref…

kakeru

En attendant des annonces de tournages ou de sorties pour le grand écran, c’est tout de même la « rentrée » pour la jeune actrice avec une actualité somme toute intéressante: nouveau court-métrage pour la marque ‘Niko and‘, sortie imminente du DVD/Bluray de Kids on the Slope, sortie annoncée du DVD/Bluray de Koi Ame, photoshoot pour Nylon Japan et pub pour Google


Kakeru, nouveau court-métrage pour Niko and: 6 mois après la sortie de 君とノートとコーヒーと (you, a coffee and a note…) la célèbre marque met à nouveau le paquet avec un deuxième court-métrage mettant en scène Nana Komatsu et son comparse/collègue de l’agence Stardust Promotion, Masaki Suda.

Deux jeunes mangaka, l’un est auteur et scénariste (Masaki Suda), l’autre est dessinatrice et illustratrice (Nana Komatsu) et tous deux discutent de leur oeuvre, entrent en conflit, notamment sur la nécessité de dessiner au pinceau, avant d’aboutir au produit final.

Publicité haut de gamme donc mais aussi un vrai moment de cinéma car non seulement ces deux-là savent y faire mais la mise en scène est dynamique et l’enchâssement d’une séquence animation particulièrement astucieux…

Lire la suite « La rentrée en bref… »

Brèves en Mars…

Sortie sur les écrans de ‘Kids on the slope‘ le 10 mars, nouvelle bande-annonce pour Koi Ame/Love is like after the rain (prévu pour le 25 mai), spot pour la marque Kirin et court-métrage pour ‘Niko and’ en compagnie de Masaki Suda, Nana a été très présente dans les médias nippons ces derniers jours…

Interviews pour Oricon News, Cinema Today, avant-première et première pour Kids on the slope en compagnie de ses co-stars (Yuri Chinen, Taishi Nakagawa) et du metteur en scène Takahiro Miki, opérations promo sur les télés (Fuji TV, NTV…): trois semaines avec un flot quasi-continu de photos, clips et articles sur les réseaux sociaux. Il est maintenant probable qu’on la voie un peu moins. Si ce n’est déjà fait, le tournage du prochain Tetsuya Nakashima (Kuru) va commencer.

Bandes annonces et ce surprenant court-métrage pour ‘Niko and’, par ici:  Lire la suite « Brèves en Mars… »

Drowning love? un joli bazar…

natsume

Résumé: Natsume, une jeune modèle en vogue, arrive de Tokyo pour s’installer avec ses parents à la campagne, dans une petite ville portuaire. Elle fait bientôt la connaissance de Koh/Koichiro, un jeune homme libre et fantasque dont la famille semble avoir prise sur les lieux, les gens et leur histoire.

Attirance mutuelle ou attraction fatale, les deux jeunes gens se livrent à un jeu de chassé croisé où se mêlent séduction et orgueil. Un grave incident va les séparer et c’est là qu’entre en scène Otomo, un autre prétendant…

Romance pour adolescents? Enième variation de drama ‘shojo’? Le film offre bien plus que ça et le spectateur, plutôt abusé par une bande annonce qui laisse croire à une histoire fort simple, est confronté à un récit sombre et triste mais riche en événements et rebondissements.

Au classique triangle amoureux vient s’ajouter une trame quasi mystique et dans ce conte en apparence trivial et moderne, on découvre un actant quelque peu inattendu : la colère des dieux.   Lire la suite « Drowning love? un joli bazar… »

Mortelle Randonnée…

Destruction Babies de Tetsuya Mariko (2016)

trio

Critique (spoilers modérés): qu’est-ce qui pousse Taira, ce jeune homme bestial qui sans raison, sans motivation particulière frappe, brutalise et cogne tous ceux qui ont le malheur de croiser son chemin? Une apparente absence de réponse ou d’analyse a parfois amené des critiques fort négatives pour le film, présenté et dénoncé comme un simple exercice de style mettant en scène de la violence gratuite.

D’autres a contrario -et j’en suis- voient là une oeuvre forte à la mise en scène millimétrée qui laisse au spectateur le choix entre une et plusieurs explications quant aux racines du mal…

Tourné dans le paisible port de Mitsuhama tout près de la très jolie ville de Matsuyama (île de Shikoku) le film offre le récit d’une mortelle randonnée qui démarre en solo et se termine en trio destructeur. Dès les premières images, on comprend que ça ne va pas être de tout repos.

Le jeune frère de Taira, Shota (Nijiro Murakami), s’apprête à prendre le bac pour rentrer chez lui et depuis l’autre rive, il voit Taira en mauvaise posture, agressé et tabassé par une bande locale. Il ne le reverra plus car celui-ci prend la fuite et se dirige vers la ville… Lire la suite « Mortelle Randonnée… »