Bulletin d’octobre

Quelques nouvelles en ce début du mois d’octobre: le bilan de fin d’année le dira mais Ito est bien parti pour être un des succès de l’année au Japon, le film est entré dans sa 7ème semaine consécutive dans le top 10 du box office nippon. Les habitués du Japannual Festival en Autriche ont eu la chance de voir Sakura avant le public japonais, le film étant prévu en salles pour le 13 novembre prochain. En voici une critique assez élogieuse signée Asian Movie Pulse: Sakura (en anglais)

Divers (mode, magazines): campagne d’automne pour Integrate (Shiseido) et aussi pour Niko and, en compagnie de Masaki Suda, comme d’habitude. Articles dédiés et photos sur le blog international: Integrate Autumn CMsNiko and Autumn Campaign. Parutions et articles dans le numéro de septembre de Her, pour Screen Plus en novembre et aussi pour l’édition spéciale 10ème anniversaire du magazine indonésien Dew.

La pandémie liée au Covid change la donne dans le monde de la mode et cette année au Grand Palais, public restreint, pas de rangs V.I.P. et absences des stars asiatiques (entre autres) pour assister au défilé Chanel Cruise. C’est depuis Tokyo que Nana Komatsu, ambassadrice de la marque, a commenté…


Sources: Ito (site officiel) – Sakura (site officiel) – Chanel (Instagram) – Niko andWWD (Instagram)

Elle en mai

closed-ward3

Closed Ward: quelques infos sur le film ont filtré ces dernières semaines et on en sait désormais un petit peu plus. Si aucune date précise n’a été donnée, le film sera bien sur les écrans nippons en novembre prochain. L’essentiel du tournage s’est déroulé à l’hôpital de Nagano.

Inspiré du roman Closed Ward/閉鎖病棟/Heisa Byoutou de Hosei Hahakigi, l’oeuvre met en scène trois principaux protagonistes: Chu (Go Ayano) un employé sujet à des crises hallucinatoires qui le rendent parfois très violent, Yuki (Nana Komatsu) une jeune fille au passé chargé, qui navigue entre tentatives de suicide et absentéisme scolaire, enfin Hidemaru Kajiki (Tsurube Shofukutei) un homme qui a assassiné toute sa famille…

Condamné à mort, ce dernier vit enfermé dans une unité psychiatrique. Son exécution par pendaison a échoué mais lui a brisé la colonne vertébrale, il est cloué dans un fauteuil roulant. Tout se déroule normalement pour les patients, internés ou en consultation externe, jusqu’au jour où un meurtre est commis dans l’enceinte de l’hôpital…

Le metteur en scène Hideyuki Hirayama déclare avoir voulu faire un film qui soit à la fois un thriller et un film social !



Sayonara Kuchibiru (Farewell Song): l’une chante, l’autre aussi…

Il est désormais facile de pouvoir écouter dans son intégralité ‘Sayonara Kuchibiru‘, la chanson thème du film, écrite par Motohiro Hata, produite par Aimyon et chantée par les deux actrices qui se sont toutes deux sérieusement exercées avant et pendant le tournage afin de paraître crédibles lors des passages musicaux. Pour rappel, le titre sort en CD/EP le 20 mai, quelques jours avant la sortie du film (le 31) sous le nom du duo fictif HaruLeo. Lire la suite « Elle en mai »

Brèves de printemps…

nikoand-vidcap


Cinéma

Kuru: après plus de 4 mois d’exploitation en salles, le film de Nakashima commence à être diffusé en dehors du Japon. Actuellement sur les écrans à Taiwan et Singapour. Pour l’occasion, une bande annonce avec sous titres en mandarin et en anglais est disponible…

Sayonara Lips: la campagne promotionnelle pour le film de Akihiko Shiota se poursuit au rythme de croisière avec la diffusion de nouvelles images du film, d’un sticker et la parution d’un livret d’ores et déjà disponible dans les salles obscures…sortie le 31 mai.


Mode – Magazines

Nana Komatsu était sur le catwalk à l’occasion de Tiit Tokyo Amazon Fashion Week le 18 mars… 

…après Yakiniku Girl (août 2017) et Sakana Days (décembre 2018), deux ‘épisodes’ de sa série ‘Girls just want to have fun’, le webzine japonais ‘Girl Houyhnhnm‘ propose cette fois le périple de Nana Komatsu dans les montagnes de la préfecture de Yamagata. Vacances et travail pour la jeune actrice car il est fort probable que ces clichés, publiés le 19 mars dernier, ont été pris il y a plusieurs mois lors du tournage de Samurai Marathon, le film de Bernard Rose. Cliquez ICI.

A voir sur YouTube, un clip du making of de 『あ、ハル』le dernier film publicitaire de la marque Niko and… mettant en scène comme à l’accoutumée Nana Komatsu et Masaki Suda

 

En Vogue…

farewelll-song01

Actualité intéressante à la mi-mars, nouvelle bande annonce pour Sayonara Lips/The Farewell Song, Nana Komatsu à Paris pour Chanel et à la une de Vogue Girl Japan


Sayonara Lips

Sayonara Lips/The farewell Song sera sur les écrans le 31 mai, sortie prévue dans près de 300 salles. Le site officiel a été mis à jour et une bande annonce mise en ligne. Haru (Mugi Kadowaki) et Leo/Reo (Nana Komatsu) ont décidé de mettre un terme à leur aventure musicale (un duo féminin de pop indé) avec une tournée d’adieux.

Reo est attirée par leur jeune roadie, Shima (Ryo Narita) qui n’a d’yeux que pour Haru… triangle amoureux donc, mais outre le fait que le script a été écrit par le metteur en scène Akihiko Shiota qui a signé des oeuvres assez fascinantes telles que Harmful Insect ou Yomigaeri, la scène ci-dessous laisse entendre que ça ne va pas être si simple.

farewelll-song03

BANDE ANNONCE

MINI GALERIE


Samurai Marathon

Accueil en demi-teinte pour le film de Bernard Rose, certains critiques déplorant le fait qu’un ‘gaijin’ ait osé faire un film de samurai. Le Japan Times, principal journal en langue anglaise, énumère les défauts de mise en scène mais trouve le film plutôt divertissant.

En dépit d’un casting prestigieux, Samurai Marathon n’est pas entré dans le top 10 lors de la sortie du film le 23 février. Toutefois, cet article (en japonais) constate que le film se taille un franc succès hors Tokyo dans les autres préfectures, notamment dans les villes moyennes et en milieu rural… Lire la suite « En Vogue… »