De Nakashima à Nakashima

et de Kanako (2014) à Makoto (2018)

Tetsuya Nakashima, le génial metteur en scène de ‘Kamikaze girls‘, ‘Confessions‘ et ‘Memories of Matsuko‘ avait longtemps cherché sa ‘Kanako’ pour 乾き/The world of Kanako, sa fable nihiliste. Il l’a trouvée en la personne de Nana Komatsu, une jeune modèle alors assez présente dans les magazines pour ados…

Poussée par ses proches, c’est presqu’à reculons que la jeune fille se rendit à l’audition, elle n’envisageait pas une carrière d’actrice. D’elle, Nakashima dira plus tard qu’elle ne savait pas ce que c’était que jouer, que ‘ça’ lui venait ‘naturellement’ et que ses réactions à ses instructions et sollicitations avaient été un fil conducteur tout au long du tournage. Quand on connait sa réputation d’exigence (qui selon l’actrice Miki Nakatani frise la tyrannie), c’était plus qu’un compliment…

Nakashima la retrouve quatre ans plus tard. Dans ‘The world of Kanako’ il avait fait d’elle un démon au visage d’ange, cette fois sous les traits de Makoto Higa, une hôtesse qui travaille dans un bar, fiancée à un écrivain spécialiste de l’occulte (Nozoki, interprété par Junichi Okada), elle est une médium qui va défier une chose innommable et terrifiante… « Kuru/It comes » sort au Japon le 7 décembre prochain.


Mini galerie Makoto Higa (2018)


Mini galerie Kanako Fujishima (2014)

ELLE, la vraie Nana Komatsu…

elletw

Une fois n’est pas coutume, vous trouverez ci-dessous un long article en anglais sur ce blog, une exception, mais l’occasion était trop belle pour la laisser passer. Dans une interview passionnante accordée au magazine ELLE (Taiwan) Nana Komatsu revient sur son étonnant parcours, son éducation et s’exprime absolument sans détours sur sa déjà longue carrière de modèle, commencée à l’âge de 12 ans, puis sur le métier d’actrice.

Un bel article, accompagné de magnifiques clichés, paru dans les différentes éditions du magazine pour le mois de novembre. Vendredi dernier, elle s’est rendue à Taipei, pour y recevoir une récompense: le ‘Best International Style Award’ lors de l’édition 2018 des ‘Elle Style Awards‘.

Un titre de plus pour celle qui a déjà obtenu, entre autres, un Japanese Academy Award (Meilleur Espoir, 2015), un Kinema Junpo Award (Meilleure Nouvelle Actrice, 2017) alors qu’elle n’a tourné que dans 13 films, avec un premier rôle dans moins de la moitié d’entre eux. La caméra, elle la rencontre aussi dans le monde de la mode, à un haut niveau, puisqu’elle est Ambassadrice de Chanel depuis 2015.

Enfin, rappelant au passage que Nana Komatsu était du casting de ‘Silence‘ de Martin Scorsese, tourné en décors naturels à Taiwan, le journaliste en profite pour développer un peu sur l’attachement qu’elle manifeste envers cette partie du monde et ses habitants.

Voici donc ‘une Japonaise à Taiwan’, traduction d’un article original en mandarin de 

Si la langue de Shakespeare ne vous rebute pas… Lire la suite « ELLE, la vraie Nana Komatsu… »

Brèves d’octobre

Makoto
Makoto Higa-Nana Komatsu dans Kuru

IL sera là le 7 décembre, comme prévu. Un esprit? un démon qui terrifiait les ancêtres? Nozaki (Jun Okada), un journaliste freelance, enquête sur des cas de disparitions et de morts mystérieuses, impliquant dans ses investigations sa propre fiancée, Makoto (Nana Komatsu), ainsi que la soeur aînée de celle-ci, Kotoko (Takako Matsu), une bien étrange prêtresse.

Nozaki a été présenté à un certain Tahara (Satoshi Tsumabuki) … Deux années plus tôt, un collègue de ce dernier reçoit un mystérieux visiteur qui souhaite s’entretenir de ‘l’affaire Chisa‘. Ce prénom a une résonance bien particulière puisque c’est celui que lui et sa jeune femme enceinte, Kana (Haru Kuroki), souhaitent donner à leur fille qui va naître et détail troublant, eux seuls sont au courant, ils n’en ont parlé à personne. Peu après ce jeune collègue meurt dans des conditions inexplicables.

Nozaki va bientôt être confronté à une présence monstrueuse et indicible. Voici la bande-annonce de Kuru, le prochain Tetsuya Nakashima, un clip remarquable et puissant qui permet d’envisager un film un peu gore, haletant et très certainement terrifiant… Lire la suite « Brèves d’octobre »

Thriller girl…

kuru4

En vacances ou bien occupée à un quelconque projet, Nana Komatsu est aux abonnées absentes depuis quelques semaines…pour autant, actualités il y a et la nouvelle la plus fascinante est la mise en ligne d’un premier teaser pour Kuru, le prochain opus de Tetsuya Nakashima, sur les écrans nippons le 7 décembre.

Trente secondes angoissantes pour ne pas dire terrifiantes pour ce thriller, première incursion du réalisateur dans la sphère des Horror Movies. L’écrivain/journaliste Nozaki (Junichi Okada) et sa petite amie Makoto (Nana Komatsu) vont avoir fort à faire face à une menace et une présence indicible qui a déjà affecté la vie d’un autre jeune couple, Hideki (Satoshi Tsumabuki) et Kana (Haru Kuroki)…


Lire la suite « Thriller girl… »