À la Une

Quels films voir? visite guidée

Celle qui n’envisageait pas du tout une carrière d’actrice parce qu’entre autres raisons elle «n’aimait pas beaucoup parler » est aujourd’hui une des actrices les plus en vue du cinéma japonais et rares sont les articles qui ne mettent pas en avant sa très grande polyvalence. Aucun rôle, aucun film vraiment comparables, elle semble vouloir tout essayer, tout tenter, choix risqué car à force de brouiller les pistes on peut se retrouver sans marque de fabrique, sans identité.

Cette identité, le ‘chaméléon’ Nana Komatsu l’a sans nul doute grâce à son style: fondamentalement ‘old school’ elle préfère les regards et les glissements dans l’expression plutôt que de vaines gesticulations ou des phrases à rallonge. Si on ajoute à ça une réelle capacité à se montrer soudainement ‘explosive’ et un penchant certain pour les excentricités, on obtient un jeu très personnel et une présence à l’écran tout à fait unique. Suivez le guide: recommandé ⭐ favori ⭐ ⭐


Rôles emblématiques

Lire la suite

Actualités Novembre 2022

Vendredi 18 novembre: Nana Komatsu s’est rendue à Hiroshima pour le Festival International du Film. The Last Ten Years, film du réalisateur Michihito Fujii dans lequel elle est l’actrice principale, avait été sélectionné comme film d’ouverture. Egalement présents, le metteur en scène et l’acteur Kentaro Sakaguchi ont été conviés à se rendre sur scène pour une brève présentation.

Auparavant, le trio s’était rendu au Mémorial de la Paix pour le dépôt d’une gerbe de fleurs…

voire la suite

Yu Akabane

Dans Black Devil and the White Prince (NTV, 2015), un téléfilm en deux parties qui fait office de prequel, tout comme dans le film I’m Not Just Going to Do What Kurosaki kun Says (2016) souvent listé sous le titre Kurosaki Kun, Komatsu Nana campe le personnage de Yu Akabane. Il s’agit d’un film romantique ayant pour cible le jeune public dans lequel deux garçons -l’un plutôt gentil et bienveillant, l’autre plus sombre et en apparence un peu ‘mauvais garçon’- s’emploient à conquérir le coeur d’une belle, Yu.

A l’instar de Close Range Love, il s’agit d’un film léger, tant dans son contenu que dans la qualité du script, et que personnellement je recommanderai uniquement aux inconditionnels de l’actrice. Adaptation de manga oblige, tout le monde est vraiment dans le surjeu mais bien plus que ses co-stars masculins, Nana Komatsu se débrouille assez bien, elle est drôle et très expressive, donc…

voir la suite

Festivals en automne

Deux films avec Nana Komatsu à l’affiche circulent ces jours-ci dans plusieurs festivals. Tout d’abord Moonlight Shadow de Edmund Yeo qui a fait la clôture du InDPanda Film Festival de Hong Kong le 3 novembre pour ensuite être présenté au Festival International du Film à Hanoi, Vietnam, le 10 novembre.

The Last Ten Years de Michihito Fujii sera sur les écrans du Festival International de Hawai les 6 et 12 novembre dans le cadre du programme Spotlight on Japan, il s’agit d’une première sur le sol américain. Enfin, le 18 novembre, le film fera l’objet d’une séance spéciale au Festival International du Film de Hiroshima, lors de laquelle l’actrice devrait être présente pour l’entretien qui suivra la projection.

Brèves Octobre 2022

L’onde de choc The Last Ten Years n’a toujours pas terminé sa course. A ce jour meilleur Box Office 2022 pour un film japonais (hors anime) au Japon et à Taiwan, le film de Michihito Fujii circule dans divers festivals comme celui d’Hiroshima qui se tient du 18 au 20 novembre.

Le Festival du Film Japonais de Toronto s’est invité à Hibiya, Tokyo, The Last Ten Years qui a eu sa première canadienne le 18 juin dernier, fera l’objet d’une diffusion en plein air vendredi 21 octobre, le réalisateur sera présent. Après le Japon, Taiwan et la Thailande, le film sort en salles à Hong Kong aujourd’hui 20 octobre.

Sources: Hibiya Cinema FestivalToronto Japanese Film FestivalHiroshima International Film FestivalNana Komatsu Source (twitter)

voir la suite: actualités mode en bref…