Une Lumière à Tokyo

1er novembre 2021: Moonlight Shadow, le film de Edmund Yeo, faisait partie de la sélection Nippon Cinema Now du 34ème Festival International du Film de Tokyo, T.IF.F. – Le cinéaste est un habitué du festival où il fut récompensé en 2017 en tant que meilleur réalisateur pour Aqerat, We, The Dead. Le matin même, il s’exprimait lors du Salon Talk show du festival, quelques heures avant la présentation officielle du film en soirée, au Toho Cinéma de Hibiya.

Rappelant son parcours et ses liens personnels avec le Japon (cf interview en français de Edmund Yeo sur Blog Fascinant Japon) il a une fois encore couvert de louanges son actrice vedette: ‘Je la suis depuis son premier film, The World of Kanako, et j’ai été impressionné par son jeu délicat. Après avoir regardé ses dernières films, j’ai compris qu’elle pouvait jouer une grande variété de rôles avec beaucoup d’habileté.’

Après la diffusion du film, Nana Komatsu, en compagnie de deux autres acteurs du film (Hio Miyazawa et Himi Sato) s’est prêtée au jeu du question-réponses avec le public. La présence de l’actrice au festival était une première, officiellement du moins.



‘Le mélange de la composition élégante et poétique de Yeo et de l’interprétation parfaite de Komatsu offre au spectateur l’une des explorations les plus touchantes de l’incapacité à faire son deuil (…) Avec son dernier film, Edmund Yeo affirme qu’il est l’un des poètes visuels les plus accomplis du cinéma asiatique contemporain.’ revue sur Psychocinematography (en anglais). Si les critiques du film étaient partagées entre ceux et celles qui ont été séduits et émus d’un côté et les puristes qui ont reproché au metteur en scène d’avoir pris trop de libertés avec le texte original, la jeune actrice a en revanche fait l’unanimité…

‘L’éloge de Yoshimoto est un compliment retentissant pour le réalisateur visionnaire de Moonlight Shadow, le Malaisien Edmund Yeo, qui a travaillé avec un casting entièrement japonais mené par l’étoile montante de 25 ans Nana Komatsu, qui a notamment fait ses débuts internationaux dans le film ‘Silence‘ de Martin Scorsese en 2016, dont l’action se déroule au Japon.’ Nikkei Asia (article en anglais)

SourcesOricon News (video) – Oricon News – Movie Walker – Natalie Music – Model Press 1 – Model Press 2 – Nikkan Sports – Universal Press Japan – Fuji TV News – Eiga.com (Edmund Yeo) – Screen Plus Online – Eiga.com (TIFF Q&A ) – Serenity

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.